Conformément à la Loi, toute personne désireuse d’occuper un emploi à la SQDC devra démontrer la probité nécessaire en acceptant de se soumettre au processus d’habilitation sécuritaire effectué par la Sûreté du Québec. Le rapport issu de ce processus prendra en considération notamment l’absence d’antécédents criminels et de liens avec le crime organisé. Il devra aussi démontrer que le candidat possède l’éthique, l’intégrité et la moralité nécessaire à l’emploi. Dans le cas contraire, le postulant pourrait voir sa candidature rejetée.


Chaque candidature reçue sera étudiée avec soin et le rapport d'habilitation sécuritaire sera évalué de la même façon.  Le candidat pourrait voir sa candidature rejetée selon l'évaluation de la nature des infractions en lien avec l'emploi, mais cela n'entraîne pas un rejet automatique de la candidature.


Un candidat qui refuserait de se soumettre au processus d’habilitation sécuritaire obligatoire ou de fournir les informations demandées sera réputé avoir retiré sa candidature ou renoncé à son emploi.